Bannière entête

Edito

De père en fils.

De père en fils.

En 1953, Jean Emmanuel de Douville, mon père, fondait dans le parc du manoir de la Crieu, une école d'équitation appelée "les chasseurs forestiers de Bernières en référence à un régiment de cavalerie qui lui tenait à coeur.

Quelques années plus tard, c'est moi, son fils qui ai repris le flambeau. Aujourd'hui, le club s'appelle le parc équestre pour se différencier des plus petites stuctures.

On y cultive toujours l'amour du cheval, la convivialité dans une ambiance familiale et surtout on apprend à monter avec des méthodes modernes mais sans faire table rase d'un tradition séculaire qui fait l'histoire de l'équitation mais aussi de l'Homme.

Aujourd'hui, je suis papa à mon tour et mes enfants reprendront peut-être la relève.

A tous ceux qui souhaitent partager une certaine idée du cheval et de l'équitation: bienvenue.

Powered byE2I sports